Crète 2017

Détails de ce carnet de voyage :

Pas de photo Pas de video 3 avis Par Atoum91 France
le 27 mai 2018 à 22h57

Lieu en rapport avec ce carnet :

Pays :Grece GreceCarte Grece
Voir en grand

Présentation du carnet de voyage

Période : Octobre
Climat : Bon soleil
Températures : Moyen

Infos météo : Grece
Type de voyage : Circuit
Période de départ : Octobre
Durée du séjour : 15 jours
But du séjour : Se cultiver / découvrir
Vous aussi, créez gratuitement votre carnet de voyage ! Cliquez ici !

Agence de voyage / voyagiste / compagnie aerienne :

Voici la liste des differentes compagnies et voyagistes qui ont été mis à contribution pour ce voyage :
Compagnie aérienne
Transavia.com
Transavia.com Donnez votre avis
sur Transavia.com

Description et avis sur le voyage :

Description du sejour :

Circuit sur mesure de 700 km organisé pendant 10 jours par un ami guide-conférencier pour un groupe de 11 personnes du 3 octobre au 12 octobre 2017. C’est avec la compagnie Transavia, filiale d'Air France, que nous effectuons le vol entre Orly et Heraklion. Après un transfert en car nous arrivons en début de soirée à Réthymnon, point de départ de notre périple. Ces premiers jours d’octobre moins fréquentés par les hordes de touristes sont propices à la visite des nombreux musées et sites archéologiques de l’île.

De Réthymnon à La Canée

Nous commençons notre visite par la forteresse de Réthymnon construite par les Vénitiens en 1573 pour se protéger des attaques ottomanes. Puis, nous effectuons une agréable promenade dans les ruelles de la Réthymnon particulièrement fleuries par les Bougainvillées. Dans un petit atelier unique en Crète, nous sommes admiratifs du travail réalisé par un homme de 84 ans pour faire de la pâte traditionnelle qui sera utilisée par la suite pour faite de la pâtisserie, des rouleaux et des beignets. A signaler la fontaine de Rimondi qui date de 1629. C'est une belle construction Renaissance : quatre colonnes à chapiteaux corinthiens encadrent trois têtes de lion d’où l’eau jaillit.

Depuis Réthymnon, nous nous rendons au monastère d’Arkadi qui fut le théâtre d’un drame sanglant à la suite de l’invasion de la Crète en 1866 par les troupes ottomanes. Nous poursuivons à 60 km à l’Ouest vers La Canée, la plus belle et la plus authentique cité de la Crète.

Notre visite à La Canée, commence par le marché couvert de la ville, un vaste édifice construit en 1911 sur le modèle du marché municipal de Marseille. Elle se poursuit par une balade dans les rues commerçantes de la ville, la seconde de l'île, avec environ 55 000 habitants. La Canée souvent transcrite en Rania, est devenue aujourd’hui un site touristique incontournable de la Crète. Sur une place tranquille dominée par la cathédrale orthodoxe Trimartyri, dédiée à la Vierge des trois martyrs, la sainte patronne de La Canée, ont été érigées des statues à la gloire de l’un des insurgés contre le pouvoir turc. Nous poursuivons notre balade dans des ruelles ombragées où se succèdent des petites boutiques et prenons la direction de Topanas, le pittoresque et plus vieux quartier de la ville, célèbre pour ses belles demeures vénitiennes. Il ne faut pas manquer de visiter le musée maritime de la Crète qui rassemble 3500 ans d’histoire maritime sur près de 1000 m² de surface. L’après-midi, dans une annexe du musée maritime, nous découvrons la fidèle reconstitution à l’échelle 1 d'un bateau minoen de 1500 ans avant JC. Puis, nous nous rendons dans l'ancien quartier turc où les ruelles desservent un habitat plus authentique et qui possède un certain charme.

De La Canée à Ierapetra

Nous commençons notre étape par un arrêt à la nécropole d’Armeni, un cimetière de la période minoenne tardive du 13ème et 12ème siècle avant JC. Nous poursuivons notre route vers le sud en marquant un point d’arrêt dans le très beau paysage des gorges de Kourtaliotiko où souffle parfois un vent violent. Puis, visite du monastère de Préveli particulièrement connu pour sa résistance contre les Ottomans en 1866 et au cours de la Seconde Guerre mondiale où il servit de refuge aux soldats des troupes alliées. La route qui surplombe la mer de Lybie au dessus de la baie de Plakias nous mène vers l'extrémité occidentale de l'île. Nous faisons un crochet par la forteresse de Frangoskastello dont l’origine ne fait pas de doute. Littéralement « Château-Franc », le château de Frangokastello est construit par les Vénitiens entre 1371 et 1374 afin de sécuriser la région de Sphakia, alors en prise à la piraterie. Dans le gros bourg de Spili, aujourd’hui siège d’un évêché, l’eau abonde jaillissant en particulier d’une belle fontaine vénitienne à 25 bouches d’eau dont 19 sont des têtes de lion.

Dans les années soixante, Matala, anonyme village du sud de la Crète au bord de la mer, est devenu un haut lieu du mouvement hippie. Bob Dylan, Cat Stevens et Joni Mitchell y sont venus de nombreuses fois. Nous y passerons la soirée dans un restaurant où le repas fut copieusement arrosé au Raki !

Plus sérieusement, le lendemain nous visitons le palais minoen de Phaistos qui offre l’exemple de fouilles rigoureuses et le romantisme des ruines. Plusieurs époques de construction se superposent sur le site. Le premier palais de Phaistos fut détruit vers 1700 avant JC et un nouveau palais plus grand fut érigé, puis finalement détruit par un séisme vers 1450 avant JC. Puis, nous poursuivons à Gortyne, au centre de la plaine de la Messara. C'était l’une des Cités-Etats les plus puissantes de la Crète Dorienne dont la période s’étale entre 1100 et 67avant JC.

Sur les hauteurs de Viannos, nous visitons le mémorial dressé en souvenir des 461 habitants de 11 villages aux alentours exécutés par les Allemands et terminons notre fin d'après-midi dans les ruelles du village typique crétois d'Ano Viannos avant d'arriver à Ierapetra.

De Ierapetra à Agios Nikolaos

Ierapetra est une agréable et paisible station balnéaire qui s’ouvre au sud de l’île sur la mer de Lybie. Flânons quelques instants sur sa longue promenade où la jetée est chahutée par le vent et les vagues du large. Au sommet de la montagne qui domine Ierapetra à 640 mètres d’altitude, le village d’Anatoli où beaucoup de maisons sont à restaurer, offre un dédale de ruelles avec de multiples recoins fleuris. Sur le chemin du retour à Ierapetra nous déjeunons à Myrtos, un charmant petit village au bord de mer qui bénéficie d’un ensoleillement annuel exceptionnel de 320 jours. De retour à Ierapetra, sur les traces de Zorba le Grec, nous parcourons d’un pas tranquille les ruelles paisibles de la ville où l’on découvre de jolies maisons.

Nous quittons Ierapetra et prenons la route de Sitia au nord-Est de l’île, une étape d’une soixantaine de km. La cité et le port de Sitia ont prospéré durant les périodes gréco-romaines, byzantine et vénitienne. Sur le chemin qui domine la baie de Sitia, nous poussons la porte d’un cimetière orthodoxe dont la blancheur étincelante des tombes serrées les unes contre les autres contraste avec le bleu du ciel et de la mer. Le lendemain matin, nous visitons le musée archéologique qui comprend un grand nombre d’objets importants, dont certains sont de véritables chefs d’œuvre de l’art minoen. C’est le cas pour un Kouros, une statue de 54 cm de haut datée de 1450 av JC, faite d'or et d'ivoire qui est apparue pendant les fouilles de la ville minoenne de Palaikastro.

De Sitia nous faisons une excursion pour la journée à Toplou et Itanos. Nous marquons un premier arrêt au monastère fortifié de Toplou dont l’entrée est gardée par un ancien moulin. Il dispose d’une belle galerie d’icones dont la plus célèbre est l’œuvre majeure du peintre crétois Kornanos qui a réalisé en 1770 La Grandeur de Dieu qui contient plusieurs centaines de personnages repartis en 61 scènes. Puis, un second arrêt sur le site de Roussolakos qui révèle les fondations d'une ancienne ville minoenne qui aurait rayonné sur la région à la période post-minoenne soit environ 1700 av. JC. L'après-midi nous découvrons dans une sorte de bout du monde le site d’Itanos qui fut tout d'abord une colonie établie par les Phéniciens avant de devenir, bien plus tard, un site important dorien, puis romain, puis byzantin. Aujourd'hui, les ruines se déploient sur une colline de sable et fondent dans la mer.

D'Agios Nikolaos à Héraklion

De Sitia nous prenons la route pour Agios Nikolaos, une courte étape de 70 km. Avant d'arriver, c’est plus au nord à Plaka que nous embarquerons en bateau pour nous rendre sur la petite île de Spinalonga une île fortifiée à l’ambiance mystérieuse et chargée de l’histoire de tous ceux qui essayèrent de la conquérir : Vénitiens, Ottomans, réfugiés et révolutionnaires... Mais Spinalonga, c’est plus récemment l’île des oubliés car c'est sur cet ilot rocheux que la Grèce envoya ses lépreux de 1904 à 1957.

L'après-midi est réservée à la découverte de la jolie ville d'Agios Nikolaos. Etablie sur plusieurs collines, ses constructions entourent le petit lac de Voulisméni protégé par une paroi rocheuse et relié au port par un chenal creusé en 1870. C’est là, bien à l’abri que se rangent les petits bateaux.

Le lendemain matin, juste le temps d’admirer le lever du soleil sur la baie d’Agios Nikolaos et nous mettons le cap à l’Est sur Cnossos, une étape de 66 km. Cnossos c'est la visite incontournable de ce circuit et effectivement nous ne serons pas déçus ! Il est le plus important des palais minoens crétois depuis sa découverte en 1878. Associé à la légende du palais du roi Minos, le site, occupé depuis 7000 av. JC, fut la capitale de la Crète lors de la période minoenne.

L'après-midi nous nous promenons dans les rues commerçantes de la ville la plus importante de Crète avec une population d’environ 150 000 habitants. La ville d’Héraklion fut fondée à l'époque archaïque, elle tire son nom du héros grec Héraclès, fils de Zeus et célèbre pour ses 12 travaux, auquel les Crétois avaient voué un culte en ce lieu. Nous marquons une pause devant les monuments et curiosités de du centre-ville comme la Place des lions où se dresse la belle fontaine Morosini, l’église Saint Marc, la Loggia ou encore l'église de Saint Titus qui est probablement la plus ancienne église d’Héraklion. En fin d'après-midi, nous visitons maintenant le très beau et très complet musée archéologique dont les collections sont présentées dans 20 salles réparties sur deux étages.

Notre circuit en Crète est terminée mais pas en Grèce, puisque d'Héraklion nous prendrons un ferry rapide pour Santorin qui fera l'objet d'un autre carnet de voyage.

A ne pas rater sur place :

Par Atoum91 France
  • La Canée
  • Ierapetra
  • Site archélogique de Cnossos

Avis global sur le séjour :

Avis global : Très bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bien
Un circuit entre amis très réussi ! Beau temps et température clémente. Villages grecs typiques, belles églises orthodoxes et découverte passionnante des sites archéologiques sur la civilisation minoenne, en particulier Phaistos et Cnossos.


Groupes en rapport avec ce carnet de voyage

Ce carnet de voyage est lié aux groupes suivants :
Les paysagesLa Grece et ses îles
La beauté des îles ,mers et océansDe port en port..
Balade

L'avis des membres :

Ordre des messages :
 
Très bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bien | Par Babouche France | le lundi 28 mai 2018 à 21h01

Un récit très intéressant sur la Crête, île au riche patrimoine historique. Merci Pierre pour ce nouveau compte rendu qui invite à la découverte de la Crête.
 
Très bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bien | Par Anyrob France | le jeudi 31 mai 2018 à 10h07

Un carnet bien détaillé qui donne envie de partir ! Merci Pierre.
 
Très bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bienTrès bien | Par darel Canada | le mercredi 13 juin 2018 à 01h31

bien

Donnez votre avis sur ce carnet de voyage !

Donnez votre avis sur ce carnet de voyage en remplissant le formulaire ci-dessous :

Donnez une note :
Facultatif
Tapez votre avis ci-dessous : smileys

Inscrivez-vous
167.000 membres - 2161 visiteurs connectés
34.101 carnets - 1.727.063 photos - 24.280 videos - 1566 groupes
3.658.874 avis sur photos, hôtels, voyagistes, pays, ...
Vous aimez Vacancéo? Faites le savoir !
Billets d'avion Séjours Hotels Locations

Comparateur de prix
Rechercher
Les recherches les plus fréquentes :