Cités caravanières de Mauritanie

rss Article posté par : monty France
Le mardi 27 mars 2007 à 13h21

Pays : Mauritanie

Publier sur Ajouter à vos favorisPublier sur Recommander à un amiPublier sur Publier dans FacebookPublier sur Publier dans MySpacePublier sur Ajouter à Google BookmarkPublier sur Publier dans YoolinkPublier sur Publier dans WikioPublier sur Publier dans Del.icio.usPublier sur Publier dans DiggPublier sur Publier dans Twitter

La Mauritanie est un pays d'une superficie de 1.080.000 kms2, au relief accidenté, traversé en partie par le désert du Sahara, bordé au sud par le Sahel et l'océan atlantique à l'ouest.
D'immenses plateaux émaillent son territoire : l'Adrar , le Tagant, l'Assaba et le Dhar.
Depuis plus de mille ans, le commerce s'est organisé entre le Sahara et le Soudan : les Sanhadja , appartenant à une tribu berbère, prennent le contrôle du trafic caravanier au 9ème siècle après Jésus-Christ (le sel du Sahara, l'or du Soudan constituent les principales richesses des échanges).
Des cités caravanières vont peu à peu apparaître sur le parcours pour permettre le repos des marchands et des bêtes de somme : Chinguetti - Tichit - Ouadane - Oualata.

- Chinguetti :
C'est la ville la plus connue ; située dans l'Adrar, elle est considérée par les Musulmans comme la 7ème ville sainte de l'Islam ; les pélerins s'y rassemblaient pour entreprendre le voyage jusqu'à la Mecque ;
Une première cité vit le jour à cet endroit au Xème siècle ; la ville actuellle date du XIIème siècle.
Le développement du commerce caravanier la rendirent célèbre ; elle attira aussi de nombreux intellectuels mais aussi la convoitise en raison de sa richesse : victime des razzia des pillards, elle devint aussi une source de conflit entre les différentes tribus qui se disputèrent le pouvoir.
Le sable du désert constitue aujourd'hui une menace majeure pour la cité qui risque d'être ensevelie.
Chinguetti est devenue célèbre pour la richesse de ses manuscrits anciens menacés par des conditions de conservation très aléatoires.
A voir à Chinguetti :
- le fort colonial à l'ouest de la ville ;
- le poste Claudel : ouvrage défensif datant de l'époque coloniale ; il fut restauré pour le tournage du film "Fort Saganne" ;
- des palmeraies ;
- la mosquée (entrée interdite aux non musulmans) ;
- certaines bibliothèques de manuscrits anciens sont ouvertes aux visiteurs.

Chinguetti est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

- Ouadane :
- Située sur le plateau du Dhar au nord-est de Chinguetti dont elle fut longtemps la rivale, elle fut fondée entre le Xème et le XIIème siècle par des Berbères également.
- Les Portugais y créent un comptoir commercial important au XVème siècle ;
- Les souverains marocains s'y intéressent du XVIème au XVIIIème siècles ;
- En déclin du XIXème siècle ; les Français en prennent possession au début du XXème siècle.
A voir à Ouadane :
- une palmeraie ;
- des bibliothèques ;
- la mosquée ;
- ses habitations construites en grès coloré ;
Elle est également menacée par l'avancée du désert ; l'Unesco a décidé d'entreprendre les travaux nécessaires à sa sauvergarde.

- Tichit :
- Située dans le Tagant (plateau grézeux situé à 400 km de la capitale), elle fut fondée au XIIIème siècle et ruinée bien plus tard par des conflits et la rivalité qui l'opposa à Oualata et Tombouctou ;
elle attira aussi les intellectuels.
- Elle étonne par le style architectural de ses maisons construites avec des pierres de couleur claire alternant avec d'autres de couleur verte ; des dessins géométriques sont réalisés par endroits sur les murs ;
- La mosquée qui date du XIVème siècle a été restaurée ;
- Elle possède aussi plusieurs bibiliothèques.

- Oualata -
- Située au sud-est du pays ; construite à flanc de falaise, les premières traces d'habitations datent du VIIème siècle ;
- Ses maisons de style soudanais s'articulent autour de cours intérieures ; les murs en banco sont décorés par les femmes qui réalisent des motifs avec de l'argile blanche (certains motifs ont apparemment une valeur symbolique) ; des banquettes de pierre étayent les murs et servent de bancs publics ; les portes en bois cloutées sont ornées de très beaux heurtoirs.
- Oualata est un village en déclin mais fait aussi l'objet d'un plan de sauvegarde par l'Unesco.

Quelques livres :
- Sur la route du sel et du savoir : Bernard Chambaz ;
- La piste : Huguette de Puigaudeau ;
-Pieds nus à travers la Mauritanie : Huguette de Puigaudeau .








Avis des visiteurs :

Pas encore d'avis sur ce dossier !

Donnez votre avis sur ce dossier !

Donnez votre avis sur ce dossier et gagnez un bon d'achat de 50 € ! Cliquez ici pour en savoir plus sur la tombola !

Donnez une note :
Facultatif
Tapez votre avis ci-dessous : smileys


Inscrivez-vous
167.000 membres - 2 visiteurs connectés
34.101 carnets - 1.727.063 photos - 24.280 videos - 1566 groupes
3.658.874 avis sur photos, hôtels, voyagistes, pays, ...
Vous aimez Vacancéo? Faites le savoir !
Billets d'avion Séjours Hotels Locations

Comparateur de prix
Rechercher
Les recherches les plus fréquentes :