L’Année de l’Arménie

rss Article posté par : limi France
Le lundi 07 mai 2007 à 00h44

Pays : Arménie

Publier sur Ajouter à vos favorisPublier sur Recommander à un amiPublier sur Publier dans FacebookPublier sur Publier dans MySpacePublier sur Ajouter à Google BookmarkPublier sur Publier dans YoolinkPublier sur Publier dans WikioPublier sur Publier dans Del.icio.usPublier sur Publier dans DiggPublier sur Publier dans Twitter

Jusqu’au 14 juillet 2007, dans le cadre de l’Année de l’Arménie, l’organisation « Arménie, mon amie », nous fait découvrir ce pays situé sur les hauts plateaux du Petit Caucase. Frontalière avec la Turquie, l’Azerbaïdjan et l’Iran, l’Arménie est aujourd’hui la plus petite des anciennes républiques de l’ex Union soviétique.
Au travers d’expositions, dans toute la France, « Arménie, mon amie » retrace l’histoire tragique d’un peuple qui a su pérenniser ses nombreuses richesses culturelles. Peintres, écrivains, chanteurs, artistes ou intellectuels, tous se rassemblent afin de partager les trésors de l’Arménie et rendre hommage à une civilisation éclatée par la diaspora.



L’Arménie, l’une des plus anciennes civilisations du monde

Au regard de la Bible, l’histoire de l’Arménie débute le jour où l’Arche de Noé s’est échoué au sommet du Mont Ararat. Le petit-fils de Noé, nommé Hayk, donna son nom au pays, le Hayastan. Les historiens considèrent, eux, que le peuple arménien est apparu au VII° siècle avant JC, lorsque les indo-européens ont envahis le pays.

L’Arménie a toujours connu un destin historique chaotique. Déjà en l’an 1, les Romains et les Parthes se disputent ces terres afin d’agrandir leurs empires. Trois siècles plus tard, les Romains accordèrent leur protection au pays et c’est ainsi que l’Arménie devint, au IV ° siècle, le premier pays officiellement chrétien. Pour célébrer cet ordre nouveau, le moine Mesrob Machtots créa un nouvel alphabet, propre à l’arménien. Celui est aujourd’hui un symbole culturel fort du pays.

Quatre siècles plus tard, ce sont les Arabes qui souhaitent conquérir les terres d’Arménie, devenue centre culturel, économique et religieux de la Caucase. L’empire byzantin s’attache alors à ruiner le pays et y parvint en 1045.Cet événement entraîna une première grande vague d’exode des arméniens en direction de la Cécilie, où ils organisent un nouvel empire.

Les invasions se multiplièrent jusqu’au XIV° siècle, période où le pays passe sous domination turque. Dès la fin du XIX° siècle, des guerres avec l’Empire Russe divise le pays. Les Turc se livrent alors aux premiers massacres. En avril 1915, le gouvernement de l’Empire Ottoman décide d’éliminer la moitié de la population et organise des vagues de déportation et de massacres. Ce génocide, à l’origine de la diaspora du peuple arménien, a causé la disparition de 1.5 millions de personnes, soit les deux tiers de la population.. Aujourd’hui, nombreux sont les arméniens à vivre loin de leurs terres.



L’Arménie, un pays sur les hauteurs

Entourée par la Turquie à l'ouest, par l'Azerbaïdjan à l'est et par l'Iran au sud et la Georgie au Nord, l’Arménie est enfermée dans le Haut Caucase. Pays essentiellement montagneux, alternant plateaux et hauts massifs, 90% du territoire est situé à plus de mille mètres d’altitude. Généralement composés de roches volcaniques, les sommets sont nombreux. Ararat, Kaputdzugh, Ajdahak, Mets Ishkhanasar et Vardenis sont les plus hauts du pays. Le Mont Aragats en est le point culminant, situé à une altitude 4095mètres.

De nombreux lacs caractérisent également le paysage arménien. Le lac Sevan, situé à 60km de la capitale Erevan, est sans doute le plus réputé. Etendu sur 1400km², c’est le plus imposant du pays. Les lacs Akna, Aygher, Kari, et Kaputan sont classés eux aussi parmi les plus grands du pays.



Infos pratiques

Langues : arménien mais aussi le russe et l’anglais. Peu de francophones sur place.

Monnaie : Dram (690 drams = 1 euro). Les travellers chèques et les chèques vacances ne sont pas utilisables sur place

Décalage horaire : 3h en hiver, 2 h en été

Téléphone : indicatif 374. Peu de cabines téléphoniques permettent d’appeler la France. Il est conseillé de se rendre dans les bureaux de poste.

Formalité : l’obtention d’un visa est obligatoire

Conseils aux voyageurs donnés par le gouvernement :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/armenie_12201/index.html



En savoir plus :

Plus de 500 manifestations « Arménie mon amie » sont organisées sur l’ensemble de la France. Voici une petite sélection des événements majeurs.
Pour retrouver l’agenda complet, rendez vous sur le site : http://www.armenie-mon-amie.com

Site d’informations sur l’Arménie : http://www.netarmenie.com




Avis des visiteurs :

Ordre des messages :
 
Par monty France | le lundi 07 mai 2007 à 11h47

J'ai vu l'exposition consacrée à l'Arménie au Louvre : elle est de toute beauté.
Cet rticle intéressant ; il donne envie de découvrir ce pays. Malheureusement, les voyages pour cette destination sont assez onéreux.
J'ai visite l'Arménie côté turc : j'y ai vu de somptueux paysages et une ville symbole du génocide arménien (Ani) : c'était très émouvant. J'ai pu aussi admirer le mont Ararat et j'espère que je pourrai le contempler un jour de l'autre côté.
 
Par tigrane_78 France | le samedi 30 aout 2008 à 16h04

Bonjour, c'est vrai que les vols sont chers entre 450 et 600 euros suivant les périodes mais ...
Ani et ces 1000 églises, moi j'ai vu Ani du coté Arménien et ses forteresses.
Venez découvrir l'Arménie 1 er pays au monde à avoir adopté la religion chrétienne comme religion d'état...


Donnez votre avis sur ce dossier !

Donnez votre avis sur ce dossier et gagnez un bon d'achat de 50 € ! Cliquez ici pour en savoir plus sur la tombola !

Donnez une note :
Facultatif
Tapez votre avis ci-dessous : smileys


Inscrivez-vous
167.000 membres - 2 visiteurs connectés
34.101 carnets - 1.727.063 photos - 24.280 videos - 1566 groupes
3.658.874 avis sur photos, hôtels, voyagistes, pays, ...
Vous aimez Vacancéo? Faites le savoir !
Billets d'avion Séjours Hotels Locations

Comparateur de prix
Rechercher
Les recherches les plus fréquentes :